La peur de faire faux et ce qui se cache derrière…

Publié par Bastien Palmilha le

la peur de faire fauxCet article est la deuxième partie de l’article « La peur de faire faux freine l’épanouissement« ,
si vous n’avez pas vu la première partie, je vous invite à cliquer ici pour bien comprendre de quoi il est question.

Dans les deux cas cités précédemment, l’inconscient a trouvé une une stratégie pour empêcher de recontacter une blessure existante.

Une image pour bien comprendre

peur de faire

Pour imager; les stratégies de base trouvées par l’inconscient sont comme des sparadraps recouvrant une plaie purulente.

On essaie de protéger la plaie tant bien que mal pour éviter de ramasser à nouveau un coup à cet endroit devenu très sensible.

Certains de nos traits de personnalités (comportements et autres attitudes) correspondent en quelque sorte aux sparadraps que nous portons.

Et plus nous en portons, plus nous nous éloignons de notre vraie nature.

Plus nous sommes blessés, plus nous adoptons des stratégies inconscientes pour éviter de souffrir à nouveau et plus nous nous éloignons de qui nous sommes vraiment.

Une simple question pour débusquer ce qui se cache derrière la peur de faire faux

La peur de faire faux peut être difficile à vivre au quotidien, mais ce n’est pas la source du problème, c’est plutôt un symptôme de quelque chose de bien plus profond.

Pour découvrir ce qui se cache derrière, rien de mieux que de se poser des questions.

Voici la question que je vous invite à vous poser si vous aussi vous souffrez de la peur de faire faux et chercher ce qu’il y a derrière:

La question est toute simple mais tellement puissante, la voici:
Et alors? Qu’est ce que je risque de pire si je fais faux?

Cette simple question permet de dénicher des croyances qui se cachent derrière des peurs.
Elle peut déjà amener de puissantes prises de conscience en vue de se libérer

Voici un exemple de questionnement

Je vous propose un exemple avec mon cas suite au questionnement sur la peur de faire faux:

J’ai peur de faire faux

Et alors? Qu’est ce que je risque de pire si je fais faux?

je risque de décevoir, ou de déplaire

Et alors? qu’est ce que je risque de pire si je déplaît à quelqu’un ?)

je risque d’être rejeté, abandonné! (Voici la croyance qui en découle!; Si je fais faux je risque d’être rejeté, abandonné)

Et alors? Qu’est ce qui se passe si je suis rejeté, abandonné?

je vais être seul

Et alors?  

Si je suis seul, je ne me sentirai plus aimé

Dans mon cas, la peur de faire faux était liée à une peur plus profonde; la peur de ne plus être aimé. (lorsque je suis arrivé à ce niveau, j’ai vu à l’intérieur de moi un garçon tout triste, abandonné)

En conscientisant la croyance source derrière une peur, on entre en contact avec la part de nous blessée. Cette simple prise de conscience, permet de faire la moitié du chemin pour se libérer de la peur en question. 

Exercice: 

1. Choisissez une peur que vous vivez régulièrement

2. Noter son intensité de 0 à 10 ( 0 = intensité nulle, et 10 intensité maximale, grosse peur, phobie)

3. Utiliser le question citée précédemment pour voir ce qui se cache derrière la peur afin de conscientiser la blessure.

4. Après quelques instants, revenez à la peur choisie dans le point 1 et mesurez à nouveau son intensité.

5. Comparez avec l’intensité du début et célébrez…

Je serais curieux de savoir comment vous avez trouvé cet exercice, laissez-moi un commentaire ci-dessous pour partager vos prises de conscience! Je me réjouis de vous lire!

Pour aller plus loin dans la libération de peurs qui vous empêchent de vous épanouir,
je vous invite à prendre rendez-vous pour une séance d’hypnose thérapeutique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *